Ingrandes de Touraine, petit hameau d’Indre et Loire, était la limite géographique entre les peuples gaulois des Turons
et des Andécaves.
Son nom est dérivé de celui d' "Equoranda" de Equo qui signifie : (en pré-celtique) "juste aux limites"
et Randa, suffixe et terme gaulois qui indique une limite territoriale ou frontière.
Les rives de la Lane et de son affluent la Marche formèrent la limite de la Touraine et de l'Anjou jusqu'à la Révolution française.


          Loisirs

          GOLF

  • Château des 7 tours ( 23 km ) 18 trous (dont 5 obstacles d’eau - 6200m )
  • Saumur Saint Hilaire ( 33 km ) 9 trous

  •           PECHE

  • Etangs d’Ingrandes ( 4 km) et des Essarts ( 8 km )
  • Bords de Loire


  •           RANDONNEE

  • Circuit des vignes, 4 km, balisage bleu

  • Découverte d’Ingrandes, 10 km, balisage rose



  •           A Découvrir avec modération

              ROUTE DES VINS

    Touraine, Val de Loire, on pense immédiatement « châteaux ».
    Venez visiter une des plus belles régions viticoles de France.
    Le « Domaine des Ouches » à 300m du relais, vous accueillera avec grand plaisir.


              A Découvrir

              BOURGUEIL (8 km)

    Siège d'une importante abbaye bénédictine, l'abbaye Saint Pierre fut fondée en 990 par Emma, comtesse de Blois.
    Vous visiterez une partie du cloître, les réfectoires, l’escalier monumental ne reposant sur aucun pilier…Les anciennes cellules de moines accueillent aujourd'hui un musée d'Arts et traditions populaires.

              LANGEAIS (13 km)

    La forteresse médiévale de Langeais, forte de son chemin de ronde de 130 mètres de long supporté par 230 mâchicoulis, domine la Loire. L’intérieur mérite aussi une attention particulière, notamment le salon, reconstitution grandeur nature du mariage d’Anne de Bretagne et de Charles VIII.

              VILLANDRY (24 km)

    C’est le dernier des grands châteaux bâti sur les bords de la Loire. L’intérieur réaménagé au XVIII siècle a été restauré récemment.
    Jardin Le docteur Joachim Carvallo acquit le château de Villandry en 1906 et créa un ensemble exceptionnel de jardins en terrasse. Potager décoratif, jardin d’ornement, jardin d’eau vous proposent au fil des saisons un tableau végétal toujours renouvelé.

              FONTEVRAUD (26 km)

    Fondée en 1101 par l’ermite breton Robert d’Abrissel, l’abbaye royale de Fontevraud est considérée comme l’une des plus grandes cités monastiques d’Europe.
    L'abbatiale, construite de 1105 à 1160, abrite les gisants polychromes des Plantagenêt : Henri II, Aliénor d'Aquitaine, Richard Coeur de Lion et Isabelle d'Angoulême (veuve de Jean sans Terre).
    On peut aussi visiter la salle capitulaire (ou salle du Chapitre), les cuisines romanes, le chauffoir et pour finir le très beau cloître du Grand-Moûtier.et Richard Coeur de Lion.

              AZAY LE RIDEAU (21km)

    « Ce diamant taillé à facettes, serti dans l’Indre » Honoré de Balzac
    Reconstruit en partie sous François Ier sur les ruines d’une forteresse, il est l’exemple quasi parfait de la renaissance tourangelle.
    Les soirs d’été son miroir d’eau et ses arbres majestueux lui donnent un autre visage enchanteur par la magie de spectacles « sons et lumière ».

              CHATEAU DE LA CHATONNIERE ( Azay la Rideau )

    Jardin Délicieux au printemps, somptueux en été, charmeurs à l’automne les neuf jardins de fleurs de la Chatonnière vous entraîneront dans un paradis de couleurs et de senteurs.

              CHINON (24 km)

    Jadis entouré de murailles, le vieux Chinon s'étire entre la Vienne et l'escarpement du château. De son passé médiéval, Chinon conserve de nombreuses maisons anciennes, des façades à pans de bois et aux poutres sculptées, des maisons de pierre flanquées de tourelles, de fenêtres à meneaux, des portes très finement ciselées...
    Outre le château, n’oubliez pas de visiter le musée d’art et d’histoire.

              SAUMUR (33km)

    Pénétrez dans les coulisses de l’école nationale d’équitation, visitez le château (XVIè) et profitez du splendide panorama sur la vallée de la Loire ou, simplement, admirez les maisons à colombage de la place Saint Pierre.

              SITES TROGLODYTIQUES

    Vallée troglodytique des Goupillères, grottes pétrifiantes de Savonnières…Le blond tuffeau a permis l’édification des châteaux de la Loire et donné un toit aux plus humbles.
    .
              USSE ( 25 km)

    Dominant de sa haute silhouette blanche la vallée de l'Indre, Ussé, inspira à Perrault le château de la Belle aux Bois Dormant. Construit en majeure partie aux 15ème et 16ème siècles sur les soubassements d'une forteresse du 11ème siècle, ses propriétaires successifs lui apportèrent chacun leur touche personnelle, lui conférant ainsi un charme unique.
    Jardins Ils ont été aménagés par la famille de Valentinay, qui a réalisé la construction de la terrasse avec l'aide de Vauban. Les jardins en terrasse ont été dessinés par Le Nôtre. La construction de l'Orangerie date de 1664.On peut admirer à Ussé, une belle collection d'agrumes, orangers et citronniers dont les plus anciens étaient déjà présents avant la Révolution.


              GIZEUX (8 km)

    Magnifique château bâti entre le XIVème et le XVIème siècle, fief pendant près de 350 ans de la Famille DU BELLAY qui accueille une impressionnante galerie de fresques du XVIIème siècle.

              LUYNES (27km)

    L’imposante forteresse, typique du système défensif du XIIè siècle, abrite depuis quatre siècles les ducs de Luynes. Les salles majestueuses du corps de logis (XVIè, XVIIè) rappellent chasses et réceptions. Les magnifiques jardins offrent un panorama époustouflant.

              PARC MAUPASSANT (20km)

    Ce jardin à la française situé à l'entrée du bourg d'Allonnes, offre une belle ballade au coeur de la nature. Découvrez ses pièces d'eau, ses vieilles pierres, sa roseraie et une exceptionnelle collection de pivoines.